Les grandes marques s’imposent sur le marketing mobile

Capture d’écran 2014-07-31 à 09.56.57   Les annonceurs et les marques ont toujours su s’adapter à leur public, chaque medium eut son heure de gloire, la presse en son temps, la radio, la télévision…Désormais, les marques disposent de 2 canaux supplémentaires, qui ont la vertu d’être internationalement accessibles et surtout diablement efficaces. Nous parlons ici d’Internet et plus récemment de l’Internet mobile. Pourquoi un tel engouement ? Analyse.

Action, réaction !

Un des avantages majeur pour les annonceurs et les marques, est la capacité d’analyse quasiment instantanée de la portée et de la puissance de la campagne de communication via Internet. Les outils d’analyse sont nombreux et pointus et permettent ainsi une vison large et précise à la fois des points positifs et négatifs de la campagne. L’intérêt est alors d’orienter celle-ci vers les points positifs, en réagissant vite et bien aux comportements de clic du public. C’est cette capacité à réagir qui est mise en avant grâce à Internet, car tout va très vite sur la toile et les erreurs sont parfois difficilement rattrapables si elles ne sont pas traitées à temps. Car oui, sur Internet, quand ça fonctionne bien, on aime bien le buzz, mais quand ça fonctionne moins bien, on s’expose au bad buzz, et là on rigole beaucoup, mais alors beaucoup moins.

Quand on cherche le buzz, on le trouve.

Bad Buzz pour Findus !

Bad Buzz pour Findus !

Créer le buzz est un métier, un art pour certain. On arrive malheureusement trop souvent à des catastrophes comme le cas d’école Findus, avec un nombre plus qu’impressionnant de parodie et montage Photoshop alliant le monde équestre et la marque. On peut aussi parler de la vague de Libdub, tous aussi aberrants les uns que les autres, Decathlon arrivant surement en tête avec ceci . Bref, Internet, c’est pas que pour rire, c’est un métier et certaines marques l’ont très bien compris.

Good Buzz pour Carambar !

Good Buzz pour Carambar !

Comme la célèbre marque de friandise Carambar, qui nous a fait une démonstration de buzz marketing en 3 étapes : fausse annonce publicitaire sur les réseaux sociaux, énorme mobilisation des internautes et mobinautes, annonce du canular. Résultats, buzz marketing de l’année 2013 pour une marque française, viralisation extrême de l’image de marque, et surtout grosse cure de rajeunissement pour le produit. D’autres marques internationales ont fait le choix de s’orienter d’avantage sur le mobile en proposant des services, des jeux, etc…le tout étant de fidéliser autrement les consommateur en utilisant le moyen de communication qu’ils préfèrent, leur smartphone ! Comme McDonald par exemple qui choisit de communiquer beaucoup par le biais du smartphone, en créant des mini buzz, toujours relayés par la presse, lorsqu’ils sortent une nouvelle app’ ou un nouveau concept.

GOL! l'application de McDonald qui fait jouer son paquet de frittes pour la Coupe du Monde 2014.

GOL! l’application de McDonald qui fait jouer son paquet de frittes pour la Coupe du Monde 2014.

Ah oui c’est vrai, on peut aussi utiliser les mobiles pour la comm’…

Le fameux Pizza Tracker de Domino's Pizza : via Google Play

Le fameux Pizza Tracker de Domino’s Pizza : via Google Play

McDonald l’a bien compris (d’autres également, mais patience, ils arrivent), la majorité de leur cible utilise désormais leur tablette ou leur smartphone pour naviguer tranquillement sur Internet dans le metro, ou parfois même au bureau entre deux dossiers (vraiment à l’occasion). Les petits génies du marketing et de la communication ont alors eu l’idée de s’adresser à eux directement sur leur smartphone, et là miracle, ça fonctionne. Comment ? En impliquant le public dans le process, avec des jeux, des concours, des fonctions de localisation permettant de montrer la proximité de la marque face au public. Domino’s nous a gratifié d’une superbe application afin de commander sa pizza en ligne, avec un suivi type « Chronoposte » où l’on peut suivre l’avancement de sa pizza dans la chaine de production et de livraison. Ici un article pour les anglophone, ou l’on découvre que pour les acteurs américains de la pizza à emporter, le mobile devient un élément fondamentale de la relation client et qu’il est bien plus engageant qu’un site internet classique.

Mi Adidas et Instagram, via : BeGeek.fr

Mi Adidas et Instagram, via : BeGeek.fr

Dernièrement c’est Adidas qui frappe très fort avec son application Miadidas permettant de personnaliser ses chaussures via smartphone, et désormais un partenariat annoncer avec le géant du partage de photo sur mobile, Instagram. Le principe, utiliser vos plus belles photos Instagram pour customiser vos chaussures. Gros buzz marketing à prévoir donc, puisqu’Instagram compte plus de 150 millions de membres actifs à travers le monde. On voit donc une émergence des réseaux sociaux dans les stratégies de communication mobiles de plus en plus forte.

Facebook, Twitter, Pinterest, l’ensemble des réseaux sociaux s’y mettent, certain avec moins de succès, mais la tendance générale est là.

Analyse et exemples, images et imagination.

Instant Tweet d'Oreo lors de la coupure de courant du SuperBowl 2013.

Instant Tweet d’Oreo lors de la coupure de courant du SuperBowl 2013.

 

Si l’on analyse un peu plus en détail, on remarque que les réseaux permettant le partage d’image est essentiel. C’est une des raisons du succès fulgurant de Pinterest dans le paysage des social media, spécialement conçu pour du partage d’image, le tout sur un format très trendy/girly. Sur Twitter, on va jouer sur l’instantané, le fameux Instant Tweet avec le fameux exemple d’Oreo. Et tout ça évidement adapté à une utilisation mobile puisqu’on joue sur le moment présent, on sait que les utilisateurs de smartphones l’ont tout le temps sur eux et sont gros consommateurs de réseaux sociaux. Du pain béni donc pour glisser 2 ou 3 actions publicitaires.

 

 

 

Boutique éphémère mobile Comptoir des Cotonniers.

Boutique éphémère mobile Comptoir des Cotonniers.

Intéressons nous aussi au cas Comptoir des Cotonniers, déjà cité dans un autre de nos articles, mais tellement bien ficelé qu’on se devait d’en reparler. Retour sur les lieux du crime, en juin 2014, Comptoir des Cotonnier décide d’ouvrir 10000 boutiques en une nuit. Oui oui, 10000, grâce à 10000 affiches publicitaires, disposant de QR Codes, que l’ont flash avec son smartphone pour pouvoir faire ses achats en ligne, directement, en attendant le bus. Les marques l’ont bien compris ces derniers temps, c’est le mobile qui domine, avec les nouvelles technologies des smartphones toujours plus rapides et puissants.

Quitte à faire passer l’internet sur ordinateur pour désuet, il faut évidement suivre les habitudes de consommation de média des populations. Le contenu est désormais éphémère, on le remarque avec le succès de l’application Snapchat, ou la consommation du média dure en moyenne 5 secondes avant de se détruire. L’instant, c’est ce qui compte.

 

En conclusion, on voit que le but du jeu est désormais de faire interagir et réagir le public en proposant des contenus “nouveaux”, novateurs pour certains, originaux pour la plupart. L’actualisation des campagnes, la promptitude de l’action et la justesse d’adressage de la cible est primordiale, en provoquant le maximum de buzz et le moins de scandale possible. Le mobile est un média qui permet cette vitesse d’action et de réaction, et constitue sans aucun doute l’avenir en terme de stratégie de communication et de marketing. Média qui reste dans la poche de son propriétaire 12h par jour minimum, de quoi donner encore plus d’idées !

On entre mes amis dans une nouvelle période de notre histoire, où l’internet est toujours le maitre, mais grâce au mobile désormais, et chez Mobeefox, on adore ça.