Etes-vous jugaad ? – Qu’est-ce que l’innovation frugale?

Etes-vous jugaad ? – Qu’est-ce que l’innovation frugale?

Lors de la réunion plénière du Réseau Entreprendre au Puy du Fou, Monsieur Navi Radljou, consultant en innovation, basé dans la Silicon Valley, nous a présenté ce nouveau concept.

L’innovation dans les pays émergents ne bénéficie pas des moyens humains et matériels que nous avons.

De ce fait, il faut être débrouillard pour améliorer son cadre de vie, c’est donc être “Jugaad“. Mot Hindi qui s’apparente au mot “débrouillardise”, en un mot “faire plus avec moins“.

Imaginez, en Inde, dans un endroit reculé de tout, Monsieur Mansukh Prajapati, potier de métier, qui avec de l’argile, a inventé le frigo sans électricité et 100% biodégradable. A partir d’une chambre supérieure, l’eau s’infiltre à travers les parois latérales et tombe dans un chambre inférieure qui la refroidit par évaporation.

Maintenant des milliers de foyers qui n’ont pas l’électricité accèdent à ce confort. http://www.shamengo.com

Mr Harish Hande, en Inde, a brisé deux mythes : “les pauvres peuvent s’offrir et entretenir des technologies durables et les entreprises sociales peuvent se gérer comme des entreprises commerciales.” Il a mis en place une organisation et des modes de financement permettant de délivrer des panneaux solaires à des tarifs réduits.

Maintenant des milliers de foyers ruraux ont l’électricité.  http://www.selco-india.com/

Aujourd’hui, c’est dans les pays émergents que les entreprises occidentales vont chercher leurs innovations.

Selon Mr Navi Radjou pour faire de l’innovation frugale, il faut appliquer 6 principes :

  • Rechercher des opportunités dans l’adversité

Pour cela, il faut percevoir les contraintes comme étant des sources d’innovation. Chaque frein que vous rencontrez peut devenir votre innovation.

  • Faire plus avec moins

Vos ressources sont de plus en plus limitées, il faut donc faire avec ce que l’on a. Est-ce que vos clients et collaborateurs sont devenus vos sources d’innovation ?

  • Viser la simplicité

Cela pourrait être le principe de Pareto : la règle des 80-20. 20% des fonctionnalités que vous créez répondent à 80% de la demande. Est-ce que vous ne vous perdez pas dans la sur-qualité ?

  • Penser et agir de manière flexible

C’est l’antithèse des Six Sigma: garder toutes les options ouvertes. ce n’est pas non seulement penser “hors de la boîte” mais penser de “nouvelles boîtes”. Par exemple en appliquant le principe de la variété requise : “Ceux qui sont en contact avec l’extérieur ont la solution

  • Intégrer les exclus

Allez à l’écoute du marché que vous n’adressez pas. Ils attendent de vous la réponse adaptée qui vous ouvrira les portes. C’est une façon de dire qu’il faut recenser l’ensemble des parties prenantes et que peut-être vous ne les avez pas toutes recensées ?

  • Suivre son coeur 

Faites confiance à votre intuition. Ne perdez pas de temps à effectuer de longues études de marché et à justifier votre décision. Créez un prototype allégé, confrontez le vite au marché et vous saurez si votre intuition vaut la peine de s’y investir.

Félicitez les erreurs de vos collaborateurs lorsqu’ils ont appliqué ce principe car vous venez de mettre en place une organisation apprenante.

Les exemples ne manquent pas, tels ces jeunes qui créent des instruments de musique à partir de déchets. (ici)

En présentant mobeefox à Mr Radjou, c’est un peu de tout cela qu’il a perçu : solution simple, mode de pensée flexible et intuition.

Pour en savoir plus : http://jugaadinnovation.com/

Signature Navi

La dédicace de Navi Radjou